Jeep ELITE - 2017/2018 - 16ème journée
samedi 13 janvier - 20:00

Le Mans

90

       

84




26 - 17  |  28 - 25  |  18 - 17  |  18 - 25

Châlons-Reims

Après une longue trêve, la Pro A reprend ses droits. Victorieux à Pau et face à Gravelines, le CCRB a vécu de belles Journées de Noël à l’instar du MSB vainqueur de Cholet et Boulazac. Avec 1 seule victoire de retard sur le 8ème, les Marnais peuvent encore rêver à la Leaders Cup pour laquelle les Sarthois sont déjà qualifiés. Ceux-ci seront certes favoris au vu du classement mais ils seraient bien inspirés de rester sur leur gardes d’autant plus que la journée de reprise réserve souvent des surprises.

Le contexte :
L’an passé, il s’en est fallu de peu pour que le Champagne Châlons-Reims Basket ne connaisse les affres de la relégation, la formation champenoise terminant 16ème avec une seule victoire d’avance sur Orléans, premier relégué. Après sept saisons à la tête de l’équipe, Nikola Antic a cédé sa place à Cédric Heitz. Seuls quatre jeunes ont survécu au coup de balai de l’été. Louis Cassier (20 ans), Alexandre Karolak (22 ans), Arthur Leboeuf (20 ans) et Jules Rambaut (19 ans) n’avaient pourtant compilé que 2006 minutes lors de la saison écoulée. Neuf fantassins ayant tout à prouver ont été réunis par coach Heitz qui a réussi de bien belles choses à Charleville-Mézières en deux ans.
La méthode semble avoir du bon puisque, avec un bilan de 7 victoires pour 8 défaites, le CCRB pointe en 9ème position en compagnie de Cholet, Dijon et Pau-Lacq-Orthez. Pour sa part, le MSB partage la 2ème place avec Limoges après avoir gagné 10 matchs sur 15.
Les Marnais semblent apprécier le Sud-Ouest vu qu’ils ont remporté leurs 2 victoires à l’extérieur à Boulazac (73-70) et à Pau (77-69) et qu’ils sont venus à bout de Limoges chez eux (89-79).
Lors de la dernière journée, les Champenois ont dominé Gravelines-Dunkerque (83-72) avec 5 joueurs à 10 points ou plus : Ben Bentil (16), Martin Hermannsson (14), Romain Duport (13), Gédéon Pitard (13) et Ed Daniel (10)
De leur côté, les Manceaux se sont imposés à Boulazac (82-68) grâce à Justin Cobbs (15 points), Romeo Travis (14), Will Yeguete (13) et D.J. Stephens (10).
Au classement des attaques, les Sarthois pointent au 13ème rang avec 76,3 points marqués et ont la meilleure défense (70,0 points encaissés). Quant aux Champenois, ils ont la 6ème attaque (78,5) et la 16ème défense (83,7).

Les joueurs de base du CCRB :
Comme l’avait fait précédemment Nikola Antic, Cédric Heitz est arrivé au CCRB après un passage réussi à Charleville-Mézières. Devenu assistant de Jean-Luc Monschau à Nancy en 2006, il est parti dans les Ardennnes en 2013 avec une montée en Pro B dès la première année puis le maintien les suivantes et même les playoffs en 2016-2017.
Le coach est arrivé dans la Marne avec Martin Hermannsson (1,90 m, 23 ans) dans ses valises. Sensationnel l’an dernier pour sa première année professionnelle avec les Carolos (17,2 points et 5,7 passes), le meneur islandais, solide à l’Eurobasket (12,8 points, 4,0 rebonds et 3,8 passes), est promis à un brillant avenir qu’il rêve espagnol. Ses premiers pas en Pro tendraient à le confirmer (12,4 points, 3,1 rebonds et 4,8 passes) tout comme ses 21 points et 7 passes face à Hyères-Toulon.
Champion de France 2017 avec Chalon-sur-Saône, Gédéon Pitard (1,88 m, 28 ans) est venu dans la Marne pour prouver ce qu’il valait. Avec un temps de jeu conséquent (24 minutes), il tourne à 6,0 points, 2,4 rebonds et 1,5 passe. Il s’est même permis une pointe à 14 points face à Chalon et une autre à 13 lors de la dernière journée face au BCM. Nul doute qu’il aura à cœur de se rappeler au bon souvenir des spectateurs d’Antarès qui se souviennent de son passage au MSB lors de la saison 2015-2016.
Décevant avec Le Havre en 2015-2016, l’arrière américain au passeport bulgare Willie Deane (1,85 m, 37 ans) s’est relancé à Ventspils (Lettonie) l’an passé. L’incidence de ses 37 printemps est compensée par son énorme expérience (7,9 points et 2,5 passes).
A l’instar de Willie Deane, l’ailier LaMonte Ulmer (1,98 m, 31 ans) présente une certaine expérience. Invité du concours de dunks du dernier All-Star Game, il a dû déclarer forfait en raison d’une blessure. Il n’a pas pu y démonter ses qualités athlétiques qu’il met au service du CCRB (8,3 points et 3,3 rebonds).
Joueur très actif et explosif au poste 4, Ed Daniel (2,03 m, 27 ans) apporte un impact défensif apprécié. Capable de s'écarter du cercle, il produit 9,9 points et 6,6 rebonds. A Cholet, il s’est même fendu de 19 points et 9 rebonds.
Paul Carter (2,04 m, 30 ans) est un gaucher au jeu atypique qui sait tout faire, prendre des rebonds, aller au cercle... Il a découvert la Pro A en 2015 avec une saison de qualité à Antibes (10,2 points et 4, rebonds) avant d’évoluer au même niveau avec Hyères-Toulon (10,1 points et 4,5 rebonds). Sous la tunique champenoise, il est un peu en retrait (,8,3 points et 3,3 rebonds).
Choisi en 51ème position lors de la Draft 2016, l’intérieur ghanéen Ben Bentil (2,06 m, 22 ans) connaît sa première expérience européenne après des passages en Chine, en D-League et 3 matches NBA avec les Dallas Mavericks. Meilleur marqueur du CCRB (13,0 points), il prend également 5,5 rebonds. En pleine bourre avant la trêve, il tournait à 14,2 points et 6,8 rebonds sur les 5 dernières journées de 2017. Il s’est même offert un consistant double-double à Pau (20 points et 13 rebonds).
Après une saison quasiment blanche à Limoges en raison d’une blessure au tendon rotulien durant un match de pré-saison, Romain Duport (2,15 m, 31 ans) a signé au CCRB pour se relancer. Bien lui en a pris puisqu’il y réalise sa meilleure saison, la 13ème en Pro A (9,5 points à 59,8 % et 3,8 rebonds).
Partenaire de Gédéon Pitard à Chalon en fin de saison dernière, l’international nigérian Ekene Ibekwe (2,06m, 32 ans) fera ses débuts avec le CCRB à Antarès. Passé par Besançon (en Pro B) au début de sa carrière en 2008, il en sera à son 21ème club en 11 saisons professionnelles. Solide et combattant, il est attendu pour densifier la raquette champenoise en étant complémentaire de Romain Duport.

L’effectif du MSB :
1 Mykal Riley (1,98 m, 32 ans, ailier, Américain)
3 Justin Cobbs (1,91 m, 26 ans, meneur, Américain)
4 Chris Lofton (1,88 m, 31 ans, arrière, Américain)
8 Antoine Eïto (1,86 m, 29 ans, meneur)
10 Mel Esso Essis (1,99 m, 19 ans, ailier)
11 Terry Tarpey (1,96 m, 23 ans, arrière)
15 Wilfried Yeguete (2,01 m, 26 ans, intérieur)
17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 32 ans, arrière) blessé
19 Youssoupha Fall (2,21 m, 22 ans, pivot)
20 D.J. Stephens (1,98 m, 26 ans, ailier, Américain)
24 Romeo Travis (2,01 m, 33 ans, ailier fort, Américain)
30 Mathieu Nzita (1,84 m, 18 ans, meneur)
Coach : Eric Bartecheky
Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

L'effectif de Châlons-Reims :
0 Sadio Doucouré (2,01 m, 25 ans, ailier)
2 Ed Daniel (2,03 m, 27 ans, ailier fort, Américain)
3 Willie Deane (1,85 m, 37 ans, arrière, Bulgare)
5 Ekene Ibekwe (2,06 m, 32 ans, intérieur, Nigérian)
7 Gédéon Pitard (1,88 m, 28 ans, meneur)
8 Alexandre Karolak (1,92 m, 22 ans, arrière)
9 Martin Hermannsson (1,90 m, 23 ans, meneur, Islandais)
10 Arthur Leboeuf (1,75 m, 20 ans, meneur)
15 LaMonte Ulmer (1,98 m, 31 ans, ailier, Américain)
17 Jules Rambaut (2,00 m, 19 ans, ailier fort)
22 Louis Cassier (2,03 m, 20 ans, pivot)
32 Paul Carter (2,04 m, 30 ans, ailier fort, Américain)
49 Romain Duport (2,15 m, 31 ans, pivot)
50 Ben Bentil (2,06 m, 22 ans, intérieur, Ghanéen)
Entraîneur : Cédric Heitz
Assistant : Anthony Stanford

Les arbitres de la rencontre :
David Chambon, Alexandre Deman et Jean-Michel Tartare

La saison 2016-2017 du MSB :
Pro A : 12ème avec 14 victoires et 20 défaites
Meilleur marqueur : Ryan Pearson 12,2 points
Meilleur rebondeur : Will Yeguete 6,9 rebonds
Meilleur passeur : Giordan Watson 3,4 passes
Playoffs : Non qualifié
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Battu en finale par Nanterre (79-96)
Basketball Champions League : 1er du Groupe B de saison régulière (9 victoires et 5 défaites) – Eliminé en 1/8 de finale par Sassari (63-79 puis 66-68)

La saison 2016-2017 de Châlons-Reims :
Pro A : 16ème avec 10 victoires et 24 défaites
Meilleur marqueur : Alex Young (14,8 points)
Meilleur rebondeur : Tyler Cain (7,0 rebonds)
Meilleur passeur : Mark Payne (4,4 passes)
Playoffs : Non qualifié
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Eliminé en 1/8 de finale par Hyères-Toulon (71-83)
Coupe d’Europe : Non qualifié

Les oppositions en Sarthe :
Le match de ce samedi sera le 4ème duel entre le CCRB et le MSB, tous en saison régulière de Pro A. Si les 2 premiers avaient vu des défaites mancelles, la saison dernière, les hommes d'Alexandre Ménard ont dominé les Marnais (91-83) grâce à l’apport de Ryan Pearson (22 points), Giordan Watson (15), Olivier Hanlan (14) et Lahaou Konaté (11). Avant l'union de l'ESPE et du RCB en 2010, 7 matchs de saison régulière de Pro A ont eu lieu dans la Sarthe. Les 3 rencontres face à Châlons-en-Champagne se sont toutes soldées par des victoires sarthoises de même que les 4 face à Reims.

Le Mans

#0. Junior ZERO

21 ans, 195 cm, Ailier

#1. Mykal RILEY

32 ans, 196 cm, Ailier-arrière

#3. Justin COBBS

27 ans, 190 cm, Meneur

#4. Chris LOFTON

32 ans, 185 cm, Arrière

#8. Antoine EITO

30 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Mel ESSO ESSIS

20 ans, 199 cm, Ailier

#11. Terry TARPEY

24 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Yannis MORIN

24 ans, 208 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

26 ans, 200 cm, Intérieur

#17. Pape-Philippe AMAGOU

33 ans, 185 cm, Arrière

#19. Youssoupha FALL

23 ans, 221 cm, Pivot

#20. D.J. STEPHENS

27 ans, 195 cm, Ailier

#24. Romeo TRAVIS

33 ans, 198 cm, Intérieur

#30. Mathieu NZITA

19 ans, 185 cm, Meneur-arrière

#32. Brahim DOHOU

18 ans, 192 cm, Ailier-arrière

#34. Michel DOUMBE

20 ans, 205 cm, Pivot

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Les Sarthois ont fait la course en tête tout au long du match. Pourtant, ils ont tenu en haleine le public d’Antarès jusqu’à la fin. En effet, alors qu’ils comptaient 16 points d’avance en début de 2ème mi-temps (58-42, 22ème), ils ont dû résister au retour des Champenois qui se sont rapprochés dangereusement. Les hommes d’Eric Bartecheky ont quand même trouvé les ressources nécessaires pour conserver 6 points d’avance à la sonnerie finale. Youss Fall a été le grand artisan de la victoire en compilant 24 points et 14 rebonds. 2018 commence bien.



Le Mans

VS

Châlons-Reims

90

points

84

34/60

tirs

31/68

5/15

3 points

6/21

29/45

2 points

25/47

17/23

lancers-francs

16/21

39

rebonds (off/déf)

29

26

passes décisives

15

116

évaluation

90



Les Sarthois ont fait la course en tête tout au long du match. Pourtant, ils ont tenu en haleine le public d’Antarès jusqu’à la fin. En effet, alors qu’ils comptaient 16 points d’avance en début de 2ème mi-temps (58-42, 22ème), ils ont dû résister au retour des Champenois qui se sont rapprochés dangereusement. Les hommes d’Eric Bartecheky ont quand même trouvé les ressources nécessaires pour conserver 6 points d’avance à la sonnerie finale. Youss Fall a été le grand artisan de la victoire en compilant 24 points et 14 rebonds. 2018 commence bien.

Les Cinq de départ :
MSB : Justin Cobbs, Terry Tarpey, Mykal Riley, Romeo Travis et Youss Fall
Châlons-Reims : Martin Hermannsson, Gédéon Pitard, LaMonte Ulmer, Ed Daniel et Ben Bentil

Le Film du match :
1er quart-temps : 26-17
 (26-17).

2ème quart-temps : 28-25
 (54-42).

3ème quart-temps : 18-17
 (72-59).

4ème quart-temps : 18-25
 (90-84).

L’Homme du match :
Youss Fall a réalisé la plus grosse production de sa jeune carrière professionnelle. Il a ainsi égalé son évaluation record de 31 établie le 2 décembre 2016 à Aix-les-Bains alors qu’il évoluait avec Poitiers en Pro B. Il n’a eu besoin que de 27 minutes pour y parvenir. Proche du sans-faute aux tirs (10/11) et en nets progrès aux lancers-francs (4/7), il a totalisé 24 points, ce qui constitue sa meilleure marque en Pro A. Il l’a agrémentée d’une grosse cueillette au rebond (14 prises dont 5 offensives) pour un 3ème double-double de la saison.
 
Le Chiffre du match :
34. Les Sarthois ont réussi 34 paniers, soit 1 seul de moins que face à Gravelines, le match irréel de la journée inaugurale de la présente saison. Par contre, ils ont atteint le niveau d’adresse (56,7%), le plus élevé depuis la 1ère journée puisqu’ils avaient plafonné à 56,3% face à Bourg-en-Bresse. Derrière Youss Fall (10/11, soit 90,9%), Chris Lofton s’est mis au diapason (3/4, 75,0%) ainsi que Will Yeguete (4/6, 66,7%), D.J. Stephens (4/7, 57,1%), Romeo Travis (6/11, 54,5%), voire Terry Tarpey (1/2, 50,0%).

 

 

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. COBBS
  • 14
  • 0
  • 9
  • 15

A. EITO
  • 0
  • 0
  • 6
  • 5

Y. FALL
  • 24
  • 14
  • 0
  • 31

C. LOFTON
  • 11
  • 1
  • 3
  • 13

M. RILEY
  • 7
  • 6
  • 2
  • 3

D. STEPHENS
  • 8
  • 2
  • 1
  • 10

T. TARPEY
  • 3
  • 8
  • 2
  • 13

R. TRAVIS
  • 15
  • 1
  • 2
  • 13

W. YEGUETE
  • 8
  • 3
  • 1
  • 9

 

EQUIPE
  • 0
  • 4
  • 0
  • 4

 

TOTAL
  • 90
  • 39
  • 26
  • 116


  • Châlons-ReimsChâlons-Reims
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

B. BENTIL
  • 10
  • 3
  • 1
  • 8

E. DANIEL
  • 4
  • 5
  • 0
  • 5

W. DEANE
  • 3
  • 0
  • 3
  • 0

R. DUPORT
  • 5
  • 0
  • 0
  • 3

M. HERMANNSSON
  • 29
  • 2
  • 7
  • 30

E. IBEKWE
  • 11
  • 9
  • 1
  • 21

A. KAROLAK
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

G. PITARD
  • 6
  • 3
  • 2
  • 9

L. ULMER
  • 16
  • 5
  • 1
  • 12

 

EQUIPE
  • 0
  • 2
  • 0
  • 2

 

TOTAL
  • 84
  • 29
  • 15
  • 90

Eric Bartecheky

On est content de la victoire. Ce n’est jamais évident après un break. On a bien commencé la première mi-temps mais on perd 16 balles contre 9. On a fait de très bonnes choses mais aussi de très grosses erreurs (problèmes de concentration …) ce qui laisse des libertés à des joueurs comme Martin Hermannsson. On a manqué d’agressivité défensive contre les lignes arrières. On doit être capable d’avoir cette dureté défensive globale pour limiter l’adversaire.

Youssoupha Fall a été très bon ce soir avec un 10 sur 11 au tir. Il a même mis des shoots difficiles, c’est une bonne performance. Il travaille dur à l’entraînement tous les jours collectivement et en dehors avec les assistants sur les finitions, les détails dans lesquels il peut progresser. Ce soir on l’a vu combatif, c’est important.

Youssoupha Fall

Je retiens la victoire ce soir. Je pense qu’on aurait pu mieux défendre. On a encaissé 84 points à domicile. Si on fait cela dans les autres matchs, ça ne va pas passer. Il faut défendre avant tout. On s’est relâché car au début c’était facile pour nous. Ma performance est encourageante. J’essaie de travailler le plus possible pour aider l’équipe à gagner. Il reste encore beaucoup de travail à faire avec les coachs, je peux encore progresser.

Cédric Heitz

On a commis plusieurs erreurs défensives dans les rotations. On a pêché dans le plan du match. Il y a des choses qu’il ne fallait pas que l’on fasse et il y a des choses qu’il fallait faire. Il y a eu confusion. On arrive défensivement à resserrer les boulons mais on a failli. Youssoupha Fall a fait le match de sa vie aux lancers francs, il a été à 91 % à 2 points. Il y a un fil conducteur qu’on a raté. On n’a pas tant démérité que ça, c’est dommage d’échouer à deux possessions alors qu’on a montré un jeu collectif très intéressant avec une 2e mi-temps de qualité. C’est comme cela qu’on apprend, on aurait pu être plus rigoureux.

Je sais qu’on est capable de marquer 84 points à l’extérieur mais on a donné trop de points dans le secteur intérieur. Le Mans a pris des rebonds offensifs avec derrière une belle adresse. On n’a pas su contenir cet aspect-là.

Gédéon Pitard

Il y a des regrets. L’entame du match a été mauvaise et malgré cela, on revient, on fait les efforts. On aurait dû faire les replis défensifs quand on voit qu’on finit qu’à 6 points d’écart. C’est un peu rageant. Sans ces petits détails, on aurait pu gagner. Le Mans a mérité la victoire, ils ont été devant tout le match. On aurait dû faire des fautes sur Youssoupha pour ne pas qu’il finisse à 10 sur 11 au tir. Ce qu’il fait ne m’étonne pas, c’est mérité, il travaille beaucoup et ne lâche jamais. Je n’occulterai la performance de Martin Hermannsson ce soir. On a encore une petite chance d’être qualifiés pour la Leaders Cup.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr