Jeep ELITE - 2018/2019 - 4ème journée
samedi 06 octobre - 20:00

Le Mans

102

       

82




28 - 23  |  23 - 12  |  30 - 25  |  21 - 22

Le Portel

Au moment de se rencontrer, le MSB et l’ESSM présentent quelques similitudes. D’abord parce que leurs inter-saisons ont été studieuses puisque seuls 3 joueurs et l’entraîneur sont restés dans chaque club. Sur le terrain également où les hommes des deux Éric, Bartecheky et Girard, ont connu des fortunes identiques. Et si l’avantage du terrain jouait...

Le contexte :
Après trois journées de championnat, les Portelois comptent 2 victoires et 1 défaite tout comme les Manceaux. Battus sévèrement à Boulazac en ouverture de la saison (57-82), les Pas-de-Calaisiens ont redressé la barre en dominant successivement Strasbourg (82-79) et Limoges (90-81) en leur bouillant Chaudron. Limougeauds et Portelois étaient encore à égalité à 2 minutes de la fin (80-80) avant que les Maritimes ne terminent en boulet de canon (10-1). À l’heure des comptes, Darrell Williams avait marqué 20 points, Moses Ehambe 18, Anthony Hilliard 17, Jean-Victor Traoré 14 alors que Brandyn Curry avait délivré 10 passes. Pour leur part, les Sarthois ont également entamé le présent exercice par un revers, à Levallois (74-85) avant de se défaire de Cholet à Antarès (83-77) puis d’Antibes sur la Côte d’Azur (92-78). Accrochés à peine un quart-temps et demi par les Méditerranéens (26-27, 14ème), les partenaires de Valentin Bigote (18 points) se sont ensuite détachés inexorablement, comptant jusqu’à 16 points d’avance (76-60, 32ème). Cameron Clark 16 points, Antoine Eïto 15, Demitrius Conger 11 et Juice Thompson et Will Yeguete 10 chacun ont également contribué au succès.

Les arbitres de la rencontre :
Fabrice Canet, Jean-Charles Collin et Freddy Vansteene

L’effectif du Portel :
Sont partis :
Jessie Bégarin (Rouen, Pro B)
Tweety Carter
Jakim Donaldson (Hapoel Beer Sheva, Israël)
Gary Chathuant (Nantes, Pro B)
Trae Golden (Saratov, Russie)
Mohamed Hachad
Frank Hassell (Zielona Gora, Pologne)
Dinma Odiakosa (Nancy, Pro B)

Sont restés :
Moses Ehambe
Benoît Mangin
Jean-Victor Traoré
Eric Girard (coach)

Sont arrivés :
Jeffrey Crockett (Bakken Bears, Danemark)
Brandyn Curry (Groningen, Pays-Bas)
Yakhouba Diawara (Pistoia, Italie)
Pierre-Etienne Drouault (Boulazac)
Anthony Hilliard (Enisey Krasnoyarsk, Russie
Robert Rothbart (Maccabi Kyriat Gat, Israël D2)
Darrell Williams (Yesilgerisun, Turquie)

La saison 2017-2018 du Portel :
Pro A : 11ème avec 16 victoires et 18 défaites
Meilleur marqueur : Trae Golden (16,4 points)
Meilleur rebondeur : Frank Hassell (8,9 rebonds)
Meilleur passeur : Trae Golden (4,9 passes)
Playoffs : -
Leaders Cup : -
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par Nanterre (75-86)
FIBA Europe Cup : Éliminé en 1/4 de finale par Bakken Bears (Danemark) (62-76 et 86-80)

L’effectif du MSB :
Sont partis :
Pape-Philippe Amagou (retraite)
Justin Cobbs (KK Cedevita Zagreb, Croatie)
Youssoupha Fall (Strasbourg, prêt de Vitoria, Espagne)
Chris Lofton
Mykal Riley (Chalon-sur-Saône)
D.J. Stephens
Romeo Travis (Magnolia Hotshots, Philippines)

Sont restés :
Antoine Eito
Terence Tarpey (+3 ans)
Wilfried Yeguete
Eric Bartecheky (coach)

Sont arrivés :
Valentin Bigote (Dijon)
Cameron Clark (Gaziantep, Turquie)
Petr Cornelie (Levallois, retour prêt)
Demetrius Conger (Badalone, Espagne)
Richard Hendrix (Galatasaray, Turquie)
Louis Rucklin (Strasbourg, prêt)
Juice Thompson (Istanbul BB, Turquie)

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Les oppositions en Sarthe :
L’Etoile Sportive Saint-Michel, créée en 1928, n’est montée en Pro A qu’en 2016. De ce fait, elle ne s’est produite que deux fois à Antarès. Après une défaite mancelle pour la première (66-77), le MSB s’est imposé lors de la deuxième le 18 novembre 2017 (77-63) dans le sillage de Romeo Travis, auteur de 16 points pendant que Mikal Riley se fendait d’un double-double (12 points et 10 rebonds). Antoine Eîto totalisait également 12 points et Chris Lofton en ajoutait 11.

Le Mans

#1. Louis RUCKLIN

19 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

30 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Valentin BIGOTE

26 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

24 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

23 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#18. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#21. Michael THOMPSON

29 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

27 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

18 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

20 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

19 ans, 192 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Alors que les Maritimes avaient pris le meilleur départ (9-14, 5ème), les Manceaux ont ensuite inversé la tendance. À la mi-temps, la cause était déjà entendue (51-35). Les joueurs d’Éric Girard faisaient cependant illusion après la pause en revenant tour près (60-54, 26ème). Un foudroyant 19-3 sarthois les mettait alors à la raison (79-57, 30ème). Dès lors, les débats s’équilibraient et les Sarthois s’acheminaient vers leur troisième succès consécutif. Ce match marquait surtout le retour gagnant de Terry Tarpey (6 points et 2 rebonds pour une évaluation de 7 en 9 minutes), absent des parquets depuis le 14 avril à Pau (blessure au genou puis aux ischios-jambiers en pré-saison).



Le Mans

VS

Le Portel

102

points

82

33/57

adresse

32/67

10/24

3 points

7/20

23/33

2 points

25/47

26/32

lancers-francs

11/16

36

rebonds (off/déf)

26

21

passes décisives

18

129

évaluation

82





Alors que les Maritimes avaient pris le meilleur départ (9-14, 5ème), les Manceaux ont ensuite inversé la tendance. À la mi-temps, la cause était déjà entendue (51-35). Les joueurs d’Éric Girard faisaient cependant illusion après la pause en revenant tour près (60-54, 26ème). Un foudroyant 19-3 sarthois les mettait alors à la raison (79-57, 30ème). Dès lors, les débats s’équilibraient et les Sarthois s’acheminaient vers leur troisième succès consécutif. Ce match marquait surtout le retour gagnant de Terry Tarpey (6 points et 2 rebonds pour une évaluation de 7 en 9 minutes), absent des parquets depuis le 14 avril à Pau (blessure au genou puis aux ischios-jambiers en pré-saison).

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Demitrius Conger, Cameron Clark et Richard Hendrix
Le Portel : Brandin Curry, Pierre-Etienne Drouault, Anthony Hilliard, Jean-Victor Traoré et Darrel Williams

Le fil du match :
1er quart-temps : 28-23
(23-23).

2ème quart-temps : 23-12
(51-35).

3ème quart-temps : 30-25
(81-60).

4ème quart-temps : 21-22
(102-82).

L’homme du match :
Tout au long des 29 minutes qu’il a passées sur le parquet, Demitrius Conger a contribué efficacement pour terminer avec une évaluation de 26, la plus élevée de tous les acteurs. Surfant sur une adresse hors normes, il a marqué 24 points à 7/9 aux tirs dont 1/1 à 3 points et 9/10 aux lancers-francs. Concerné des deux côtés du rectangle, il a également capté 3 rebonds dont 2 offensifs, délivré 2 passes, volé 1 ballon et contré 1 tir portelois.

Le chiffre du match :
33. Les Manceaux ont réussi 33 paniers, soit un de plus que les Portelois. Plus adroits (57,9%), ils n’ont eu besoin que de 57 tirs pour y parvenir alors que les Maritimes ont tenté leur chance à 67 reprises (47,8%). C’est surtout sur la ligne de réparation que les partenaires d’Antoine Eïto ont fait la différence. Bénéficiant de 32 lancers-francs, ils en ont converti 26 (81,3%). Dans le même exercice, les visiteurs n’en ont tenté que la moitié (16) pour 11 réussites.

 DBC6738

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 13
  • 1
  • 2
  • 12

C. CLARK
  • 16
  • 1
  • 0
  • 12

D. CONGER
  • 24
  • 3
  • 2
  • 26

P. CORNELIE
  • 6
  • 3
  • 0
  • 9

A. EITO
  • 9
  • 1
  • 10
  • 17

R. HENDRIX
  • 7
  • 8
  • 2
  • 16

T. TARPEY
  • 6
  • 2
  • 0
  • 7

M. THOMPSON
  • 12
  • 3
  • 4
  • 7

W. YEGUETE
  • 9
  • 7
  • 1
  • 16

 

EQUIPE
  • 0
  • 7
  • 0
  • 7

 

TOTAL
  • 102
  • 36
  • 21
  • 129


  • Le PortelLe Portel
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

B. CURRY
  • 22
  • 0
  • 5
  • 22

Y. DIAWARA
  • 5
  • 3
  • 0
  • 6

P. DROUAULT
  • 8
  • 3
  • 4
  • 11

M. EHAMBE
  • 2
  • 2
  • 0
  • -1

S. GBETKOM
  • 0
  • 0
  • 1
  • 0

A. HILLIARD
  • 13
  • 3
  • 1
  • 9

B. MANGIN
  • 0
  • 0
  • 2
  • -1

R. ROTHBART
  • 7
  • 5
  • 1
  • 7

J. TRAORE
  • 9
  • 2
  • 0
  • 10

D. WILLIAMS
  • 16
  • 4
  • 4
  • 16

 

EQUIPE
  • 0
  • 4
  • 0
  • 3

 

TOTAL
  • 82
  • 26
  • 18
  • 82

Eric Bartecheky
L’entame du match a été difficile, on a été en retard surtout dans les duels. On a encaissé 14 points en 5 minutes. Après, c’était mieux sur le 2e quart temps mais on prend trop de points sur l’ensemble du match. Sur le nombre de balles perdues, c’est acceptable, même chose pour les lancers francs.
Quand Le Portel est revenu grâce à leur agressivité, on s’est pris un 11 à 0. Après, on a resserré la défense et mis du scoring. On a su montrer que les joueurs étaient capables de réagir, de se révolter et d’avoir de la fierté. On est quand même satisfait de l’énergie et de la combativité montrées par l’équipe. Tout n’est pas parfait en attaque. On a de nouveaux joueurs, on doit prendre la mesure de tout cela mais on marque des points. C’est du côté défensif qu’on doit être moins permissif et ne pas donner des points faciles à l’adversaire.
Les performances des uns et des autres au scoring fluctuent mais ce qui m’intéresse, ce sont les autres statistiques comme les passes décisives. C’est un ensemble à installer et à trouver un équilibre en attaque tout en continuant à s’améliorer.
Michael Thompson n’est pas dans ses standards, c’est de notre responsabilité de le mettre dans des situations pour lui, pour l’aider.
Maintenant, ça va être difficile avec la coupe d’Europe avec les trajets, moins de récupération….tout en continuant à progresser.

Demetrius Conger
On a joué agressif et on a eu des opportunités en attaque. Au début du match, on n’a pas joué avec précision mais du point de vue agressivité, c’était notre meilleur match de la saison. Le score est le score mais il faut pas penser que c’était un match facile. Quant à moi, je m’adapte au fur et à mesure à la Jeep Elite.

Eric Girard
C’est une mission impossible de gagner en donnant plus de 100 points. C’est la première fois que Le Portel encaisse autant de points même s’il ne faut rien enlever au mérite et au talent du Mans. On n’a pas été bon sur l’ensemble du match. On a eu une réaction à un moment mais on a manqué d’intensité.
Je regrette qu’il y ait une telle différence entre le dernier match du point de vue arbitrage et ce soir, notamment en terme de cohérence. Ce sont deux matchs complètement différents. Il faut voir la différence de fautes sifflées même si cela n’aurait pas changé par rapport au score final. Je veux bien que Le Mans ait une défense fabuleuse et nous une mauvaise mais pourtant on est une des meilleures défenses du championnat.
J’ai pris une technique de la part d’un arbitre qui ne me voit pas, il faut être sérieux car c’est désobligeant de subir ce genre de chose. On ne méritait pas de gagner.
L’équipe du Mans a un titre à défendre. Pour l’instant on est à deux victoires à domicile et deux défaites à l’extérieur, on est dans le timing d’une équipe qui veut se maintenir. A nous de montrer notre niveau de jeu surtout en défense.
On a eu des balles perdues qui nous coûtent en attaque. En défense, on est loin du compte. On a concédé un nombre inqualifiable et surprenant de lancers francs. On n’a pas joué sur les points faibles du Mans, on n’a pas contrôlé le tempo.
Le Mans mérite sa victoire et n’oublions pas que nous avons 6 étrangers qui n’ont jamais joué en Jeep Elite et doivent apprendre.

Jean-Victor Traoré
On a fait un bon début de match qui a vite été effacé. C’est là qu’on perd le match. On n’a pas été sérieux et ils sont revenus très vite. C’est une grosse équipe. Ils ont bien joué, on leur a facilité la tâche en étant absent dans le combat, ce n’est pas notre style de jeu. On leur a donné la confiance. Ce sont des gros joueurs, on leur a déroulé le tapis et ils eu juste à jouer après. On a encore beaucoup de choses à travailler.
Cela n’enlève pas les belles victoires mai là c’était un autre match. Quand on est revenu dans le match, on y croit, on devait jouer avec la tête mais on les a laissés remettre de l’écart, on doit corriger ce genre d’erreurs.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr