BCL - 2018/2019 - 1ère journée
mercredi 10 octobre - 20:30

UCAM Murcie

74

       

62




19 - 16  |  17 - 16  |  19 - 12  |  19 - 18

Le Mans

Le MSB part un peu dans l’inconnue en Espagne pour rencontrer UCAM Murcie, un club sans grandes références au-delà des Pyrénées. Il serait pourtant présomptueux d’entamer la partie la fleur au fusil. D’abord parce que Murcie a terminé 3ème de la précédente édition de la BCL. Ensuite parce que Le Mans ne s’est jamais imposé en Espagne. Figurant au rang des favoris du groupe, les Sarthois se doivent donc de conjurer le mauvais sort au Palacio de Deportes, une salle de 7 454 places.

Un peu de culture :
Murcie (Murcia en espagnol) est une ville du sud de l'Espagne. Située à 350 km au sud-est de Madrid et à 35 km de la mer Méditerranée, elle est peuplée de 440 000 habitants, ce qui en fait la septième ville d'Espagne. En raison de sa longue tradition agricole et de sa production de fruits, de légumes et de fleurs et ses exportations, Murcie est appelée le verger d’Europe.
L’Universidad Católica San Antonio de Murcia est une université privée située à Guadalupe, dans la banlieue ouest de Murcie. UCAM est également sponsor du club de football de Murcie, évoluant en deuxième division espagnole.

L'historique de UCAM Murcie :
Universidad Católica de Murcia Club de Baloncesto est né en 1985 sous le nom de Agrupación Deportiva Juver. Entre 1991 et 1993, il s’est appelé C.B. Juver Murcie puis CB Murcie jusqu’en 2013, année au cours de laquelle il a pris son nom actuel.
Stéphane Risacher, Amara Sy et Kim Tillie ont porté les couleurs bleu, or et rouge.
Après une première apparition en Liga ACB (1ère division) en 1990, Murcie a connu 4 descentes et autant de remontées dont la dernière en 2011.
Au palmarès du club figurent 4 titres de champion d’Espagne division 2 (1990, 1993, 2003 et 2011) et la coupe de la Princesse des Asturies remportée en 2011.
La saison dernière, UCAM Murcie a terminé 10ème de la saison régulière de la Liga Endesa avec 17 victoires et 17 défaites sans participer ni aux playoffs, ni à la Copa del Rey. Par contre, Murcie a disputé la Ligue des Champions, atteignant le Final Four pour sa première participation et s’inclinant en demi-finales face à AEK Athènes, le futur vainqueur (75-77), avant de décrocher la 3ème place aux dépens de Ludwigsburg (85-74).

UCAM Murcie et l'Europe :
A ce jour, le club espagnol a disputé 36 matchs de coupe d’Europe. Sa premire apparition ne date que de la saison 2016-2017 quand il a joué l’EuroCup jusqu’au Top 16. La saison dernière, Murcie a disputé la Ligue des Champions avec un 3ème place à la clé.
Au cours de ses deux campagnes européennes, Murcie n’a disputé que 2 matches contre une équipe française. C’était en BCL la saison dernière avec deux défaites contre Monaco, tant à Murcie (63-68) qu’en principauté (75-83).

Le contexte :
UCAM Murcie a dû en passer par les qualifications pour disputer la saison régulière de la Basketball Champions League. Entrant dans la compétition au stade du troisième tour, la formation espagnole s’est défaite de Charleroi (149-144), le revers à Murcie au retour (78-82) étant sans conséquence fâcheuse après la victoire en Belgique (71-62).
En Jeep Élite, après une défaite à Levallois (74-85), le MSB a enchaîné sur 3 victoires, se jouant successivement de Cholet (83-77), d’Antibes (92-78) et du Portel (102-82).
De son côté, UCAM Murcie a perdu ses deux matchs de Liga Endesa, d’abord à Andorre (76-78) puis à l’occasion de la réception de Valence (68-81).

Les joueurs de base de UCAM Murcie :
Pour sa 1ère saison sur le banc de Murcie, l’entraîneur Javier Juarez n’a pas encore défini de hiérarchie dans son groupe puisque pas moins de 9 joueurs sont entrés dans le cinq de départ en 4 matchs, domestiques et européens.
Seuls deux ont débuté chaque match. Le premier est le meneur américain Milton Doyle (1,93 m, 24 ans) qui s’est signalé en qualifications (17,0 points, 6,0 rebonds et 3,5 passes) tout comme en Liga Endesa (13,0 points, 4,0 rebonds et 4,5 passes). Le second est l’intérieur britannique Ovie Soko (2,01 m, 27 ans) qui est la star de l’équipe avec 15,5 points et 5,5 rebonds en Liga et 14,0 points et 8,0 rebonds en BCL. Efficace en championnat (12,5 points, 2,0 rebonds et 1,5 passe), l’arrière américain au passeport suisse Askia Booker (1,86 m, 25 ans) a été effacé contre Charleroi (3,0 points et 4,5 passes). L’ailier dominicain Sadiel Rojas (1,95 m, 29 ans) semble plus à l’aise en championnat (7,5 points et 5,5 rebonds) qu’en BCL (3,5 points et 5,5 rebonds). Emanuel Cate (2,06 m, 21 ans) est un pivot roumain prometteur bien plus utilisé en Ligue des Champions (13,5 points et 4,5 rebonds) qu’en Liga (2,0 point et 0,5 rebond). Également au pivot, l’argentino-italien Marcos Delia (2,11 m, 26 ans) sévit tout autant en championnat (10,5 points et 3,5 rebonds) qu’en Ligue des Champions (9,0 point et 8,0 rebonds). Parmi les autres membres de l’effectif figurent l’ailier croate Damjan Rudez (2,03 m, 32 ans) qui évoluait avec Monaco en fin de saison dernière, ainsi que l’arrière espagnol Alex Urtasun (1,93 m, 34 ans) qui portait en 2016-2017 les couleurs de Nancy.

MSB - Murcie : inédit
À ce jour, jamais Le Mans n’a joué contre Murcie.
Alors que le SCM avait joué 4 matchs contre une équipe d’Espagne, le MSB a rencontré des clubs espagnols à 20 reprises avec un bilan de 3 victoires pour 17 défaites. Jamais, Le Mans ne s’est imposé en Espagne.
Le dernier duel franco-espagnol remonte à la campagne 2015-2016 en saison régulière de l’Eurocup. Les Sarthois s’étaient inclinés tant à Antarès (74-79) qu’à Gran Canaria (66-68).

Les arbitres de la rencontre :
Manuel Mazzoni (Italie), Martin Horozov (Bulgarie) et Marko Vladic (Autriche)

Les autres matchs du groupe :
Mardi 9 octobre
à 18h00 : Novgorod (Russie) – Avellino (Italie)
Mercredi 10 octobre
à 18 h 00 : Banvit (Turquie) – Ludwigsburg (Allemagne)
à 18 h 00 : Ventspils (Lettonie) – Wloclawek (Pologne)

UCAM Murcie

Ce n’est encore pas cette année qu’une équipe mancelle va s’imposer au-delà des Pyrénées. Face à une formation appliquée à défaut d’être transcendante, les partenaires d’Antoine Eïto ont perdu les quatre quarts-temps et ils n’ont jamais paru en mesure de mettre la main sur le match. Certes la route est encore longue mais les Sarthois ont grillé d’entrée un joker dans la course aux playoffs.



UCAM Murcie

VS

Le Mans

74

points

62

30/60

adresse

24/60

4/21

3 points

3/19

26/39

2 points

21/41

8/14

lancers-francs

13/19

41

rebonds (off/déf)

34

15

passes décisives

12

77

évaluation

60





Ce n’est encore pas cette année qu’une équipe mancelle va s’imposer au-delà des Pyrénées. Face à une formation appliquée à défaut d’être transcendante, les partenaires d’Antoine Eïto ont perdu les quatre quarts-temps et ils n’ont jamais paru en mesure de mettre la main sur le match. Certes la route est encore longue mais les Sarthois ont grillé d’entrée un joker dans la course aux playoffs.

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Cameron Clark et Richard Hendrix
Murcie : Brad Oleson, Charlon Kloof, Alex Urtasun, Ovie Soko et Kevin Tumba

Le fil du match :
1er quart-temps : 16-19
(16-19).

2ème quart-temps : 16-17
(32-36).

3ème quart-temps : 12-19
(44-55).

4ème quart-temps : 18-19
(62-74).

Le Sarthois du match :
Seul élément manceau à avoir scoré à deux chiffres, Cameron Clark a totalisé 16 points à 7/13 aux tirs et 2/4 aux lancers-francs. Ayant par ailleurs, capté 4 rebonds dont 1 offensif, délivré 1 passe et volé 2 ballons, il a établi la meilleure évaluation de la partie (14) à égalité avec le Roumain de UCAM Murcie, Emanuel Cate.

Le chiffre du match :
40. Au cumul, les deux équipes ont tenté 40 tirs au-delà de la ligne à 3 points avec des adresses médiocres. Ainsi, les Espagnols ont réussi 4 triples (sur 21, soit 19,0%) et les Manceaux 3 (sur 19, soit 15,8%). Par contre, les joueurs de Murcie ont tiré avec grande précision à 2 points (26/39, 66,7%). Du coup, les Sarthois ont subi leur loi sans pour autant être ridicules dans ce domaine (21/41, 51,2%).

  • UCAM MurcieUCAM Murcie
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

C. KLOOF
  • 9
  • 1
  • 2
  • 8

A. BOOKER
  • 3
  • 1
  • 4
  • 1

E. CATE
  • 10
  • 7
  • 0
  • 14

M. DOYLE
  • 14
  • 5
  • 4
  • 13

E. DURAN
  • 0
  • 1
  • 2
  • 1

E. MARTINEZ
  • 2
  • 0
  • 1
  • 3

L. MUTIC
  • 2
  • 0
  • 0
  • 1

B. OLESON
  • 7
  • 4
  • 2
  • 13

D. RUDEZ
  • 7
  • 2
  • 0
  • 4

O. SOKO
  • 10
  • 6
  • 1
  • 9

K. TUMBA
  • 8
  • 5
  • 0
  • 11

A. URTASUN
  • 2
  • 3
  • 0
  • 2

 

EQUIPE
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

 

TOTAL
  • 74
  • 35
  • 16
  • 80


  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 8
  • 4
  • 0
  • 6

C. CLARK
  • 16
  • 4
  • 1
  • 14

D. CONGER
  • 6
  • 3
  • 2
  • 5

P. CORNELIE
  • 6
  • 2
  • 0
  • 3

A. EITO
  • 7
  • 2
  • 4
  • 10

R. HENDRIX
  • 2
  • 8
  • 1
  • 7

T. TARPEY
  • 9
  • 4
  • 0
  • 8

M. THOMPSON
  • 6
  • 0
  • 3
  • -2

W. YEGUETE
  • 2
  • 1
  • 1
  • 5

 

EQUIPE
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

 

TOTAL
  • 62
  • 28
  • 12
  • 56

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr